Colonies

Auteur: Svietlana Bobileva
Trad.: 
Louise Nussbaumer

Catherine la Grande a invité les mennonites à venir en Russie pour développer de nouvelles terres de l’empire. Choisis pour leurs qualités de fermiers, ils reçurent de la terre, de l’argent pour le voyage et l’installation. Exemptés du service militaire, ils avaient obtenu des droits civiques et une certaine autonomie.

 

Colonies à Ekaterinoslav,  Alexandrovsk and Molochansk

Les premières familles mennonites – 228 arrivèrent de la Prusse dans la province d’Ekaterinoslav. Ils fondèrent huit colonies : Chortytza,  Einlage, Rosenthal, Kronsweide, Neuendorf, Shoenhorst, Neuenburg et la colonie de l’île de  Chortitza. Le prochain groupe d’immigrants (118 familles) arrivèrent dans la région de Novomoskovsk et Alexandrovsk en 1793–1796. Au début du 19ème siècle, 150 familles mennonites s’établirent dans la province de Tavria (1804) où ils construisirent leurs villages le long de la rive est de la Molochnaya. En 1804 - 1806 d’autres 365 familles mennonites s’installèrent dans ce district. Durant les premières décennies  les mennonites ont fondé 27 colonies à Molotchna: Halbstadt, Tiegenhagen, Schoenau, Fischau, Lindenau, Lichtenau, Muensterbeg, Altonau, Tiege, Orlovo, Blumenort, Muntau–Ladekop, Mariental, Rudnerweide, Franzthal,  Pastva, Grossweide et Blumstein.

 

En 1835 cinq autres colonies de Bergtal (145 familles) se sont installées dans la région de Alexandrovsk. En 1852 ils furent réunis dans le troisième district mennonite de Mariupol. Lorsque en 1836 - 1866 les Doukhobors, des sectaires russes partirent vers le Caucase, les représentants de l’assemblée de Old-Flemish Gnadenfels venus de la Prusse occupèrent les terres libérées, et fondèrent Gnadenfeld Mennonite Volost dans le District mennonite de  Molochansk.

 

Samara et Volhynia

A partir de 1850 des mennonites de Dansk, Marlenburg et Elbing s’installèrent dans la province de Samara. Vers 1874, il y avait 16 colonies. Quelques colonies mennonites se trouvaient dans la province de Kiev (le village de Mikhalin) et à Volhynia (Karlsweide, colonies de Mennonites suisses). Vers 1870 le nombre de mennonites de Dansk et de la Prusse arrivés en Russie se montait à 2300 familles.

 

Nouvelle migration pour des questions de terres

Des problèmes de terres surgirent à cause du développement économique et de l’augmentation de la population. La ‘loi sur l’héritage’ (1866) permit la parcellisation des terres mais ne pouvait résoudre la question du manque de terres. Les mennonites achetèrent les terres des nobles après 1861, et l’abolition du servage. Quelques nouveaux groupes de colonies furent établies dans d’autres parties de la Russie. Au début du 20ème siècle la population mennonite totale dans l’empire russe était de 104 000. La majorité vivait dans les provinces de Ekaterinoslav, Tavria et Samara. Les plus grandes colonies: Chortytza (1800 personnes), Rosenthal (1226), Neuendorf (1121), Osterwick (3100), Einlage (1258) (dans la province de  Ekaterinoslav); Halbstadt (915) et Waldheim (946) (dans la province de  Tavria).

 

Photo: Wally Kroeker, An Introduction to Russian Mennonites: A story of flights and resettlements to homelands in the Ukraine, the Chaco, the North American Midwest, Germany and beyond. (Good Books, PA, 2005).