La nouvelle église ‘de contours’ de Witmarsum

Auteur: Gerke van Hiele
Trad.: 
Louise Nussbaumer

En 2008 une nouvelle église a été construite près du monument de Menno Simons (1878) près de  Witmarsum. A l’initiative du Frisian Mennonite Monuments Foundation SDMF (Fondation des Monuments Mennonites de Friese), et conçue par Joute de Graaf. Elle montre la silhouette de  ‘la vielle maison de réunion de  Minne Siemens’  démolie en 1879. L’architecte a pris soin de ne pas construire la réplique d’une église mennonite cachée, mais une structure ouverte avec de l’espace pour la lumière, la pluie et le vent.

 

Spiritualité

Pour beaucoup de visiteurs, cette nouvelle silhouette d’église est une invitation à réfléchir sur la signification de la tradition anabaptiste. C’est en partie un pèlerinage méditatif sur le lieu de naissance de Menno Simons. Le départ de ce voyage est Koepelkerk à Witmarsum, l’endroit où Menno a quitté l’Eglise catholique romaine, en fermant les portes derrière lui, un moment qui est devenu crucial, montrant que la tradition anabaptiste est une tradition de renouveau. La prochaine étape est l’ancienne église cachée de Pingjum. Ce bâtiment montre une histoire de persécution et de lutte, qui peut avoir amené les mennonites à devenir les ‘silencieux du pays’. La dernière étape est l’église ouverte et colorée. Ici l’on peut imaginer la direction de nos communautés dans l’avenir.

 

Passé, présent et futur

Witmarsum est devenu finalement un lieu de pèlerinage approprié. Avant 2008, les touristes étrangers et les pèlerins venaient ici très enthousiastes, mais ils avaient tendance à repartir légèrement déçus. Il y avait le monument Menno Simons, mais maintenant on trouve aussi l’église silhouette qui montre clairement la tradition et la communauté mennonite.

Nous pouvons construire avec soin sur la fondement ‘Jésus’, mais nous devons faire attention à la manière de construire (1 Cor. 3 :11). C’est à notre tour de vivre notre vie personnelle et communautaire de manière à la fois fidèle et authentique, où que nous soyons.

 

Caractéristiques anabaptistes

La structure avec son profil solide peut aussi rappeler tout ce que nous partageons. Par exemple les Convictions Communes (CMM 2009), mais aussi les éléments caractéristiques de notre tradition: le baptême, la vie de disciple, et le travail pour la justice et la paix. On peut aussi penser aux sept pratiques de David Augsburger: un attachement radical, une loyauté têtue, une sérénité sans faille, une humilité constante, une non-violence résolue, un service concret, et un témoignage authentique. 

 

Références: David Augsburger, Dissident discipleship, A spirituality of self-surrender, love of God and love of neighbor, (Grand Rapids 2006). F. Stark, E.J. Tillema (red.) Kracht van een minderheid (Zoetermeer 2011). G.J.J. van Hiele, ‘De zevensprong. Over doperse spiritualiteit’ in: Doopsgezinde Bijdragen DB 34 (2008), pp. 127-152.