Des lieux de culte, de prière et de communion

Auteur: Beate Zipperer 
Trad.: Louise Nussbaumer

 Aujourd’hui il est tout à fait normal que les églises possèdent leurs propres locaux. Des lieux où se déroule la vie de l’église. Il est tout aussi normal de partager ces locaux avec d’autres communautés. Mais au cours de l’histoire mennonite il y a eu toutes sortes de lieux de réunion. En temps de persécution dans des grottes ou sous de gros vieux arbres, dans les champs ou en cachette dans les maisons des responsables. Il en était ainsi pour les assemblées de l’Allemagne du Sud. Plus tard les réunions se sont tenues dans des lieux ordinaires, des fermes, des maisons, des auberges, des granges, et des magasins ou tout autre bâtiment.

Les Mennonites en Allemagne du Sud n’ont pas développé une « architecture mennonite », même si on peut trouver certains traits caractéristiques « classiques » dans les lieux de réunion et de prière mennonites. Ils se sont développés en fonction de la théologie, des pratiques religieuses et avec les limitations économiques et politiques propres à chaque église. Tous ces lieux ont pour seul but: L’assemblée se réunit pour lire la Parole de Dieu, l’écouter, l’enseigner et la rendre vivante. L’Eglise célèbre les baptêmes et la Sainte Cène, et prend des repas ensemble. Suivant la taille et les besoins de l’assemblée, il peut y avoir des opportunités pour construire des lieux de culte ou louer des locaux. Quelques assemblées en Allemagne du Sud ont leurs propres lieux de culte (Ingolstadt/Regensburg). D’autres sont en location dans d’autres églises (Augsbourg/Munich).

 

Pas de lieux saints

Ainsi les lieux utilisés ne sont pas exclusivement des « lieux saints », mais restent le plus souvent des lieux où les croyants peuvent servir Dieu et leur prochain. Les relations entre les membres d’église marquent l’atmosphère des lieux et montrent une relation vivante à Dieu. Les cultes et les rencontres au nom de Dieu donnent leur sens aux locaux de l’église.

 

Des lieux ouverts pour une parole publique

En 2013 nous avons ouvert nos locaux pour accueillir aux heures de midi, les élèves de l’école voisine, en rénovation. Il y a eu beaucoup d’occasions pour se parler avec l’administration de la ville, le personnel de l’école, les parents et les enfants qui étaient accueillis dans nos locaux pendant plus de trois mois. Des lieux ouverts peuvent ainsi être une chance, de rappeler aux hommes le message de salut de Jésus.