Histoire des  commencements en Bavière 

Auteur: Beate Zipperer
Trad.: 
Louise Nussbaumer

Dès le temps de la Réforme on trouve des assemblées anabaptistes un peu partout en Bavière. Ils n’étaient pas bien vus par les autorités et il y eut au 16ème et 17ème siècle beaucoup d’exécutions par décision des ducs de Bavière. La persistance de ces condamnations à mort exigée  pour des dits ‘Anabaptistes’ en a contraint beaucoup à émigrer. Une première destination était entre autres la Moravie ou les anabaptistes continuèrent à faire oeuvre missionnaire. Cette manière d’agir conséquente selon la parole de Dieu, a provoqué là-bas également une persécution accrue à l’égard des anabaptistes.

A la fin du 16ème siècle les assemblées en viennent presque à disparaître, seuls subsistent quelques anabaptistes isolés.

 

Le roi et les agriculteurs mennonites

Lorsque le Prince électeur Maximilien IV Joseph décide en 1800  par une loi que des personnes de confession protestante peuvent s’installer en Bavière, grâce à des relations tolérantes quant aux questions de  foi, on voit  de nouveau arriver des Mennonites. A cause de la sécularisation et du soutien délibéré du Prince électeur, des Mennonites s’installent de nouveau en Bavière.

Il fallait exploiter les surfaces libérées des terres agricoles  et le prince électeur  devenu roi de Bavière en 1806 fait tout pour que les Mennonites s’installent en Bavière, parce qu’on savait qu’ils étaient de bons agriculteurs, travailleurs, avec des méthodes de travail rationnelles.

 

Les Mennonites peuvent louer les terres des anciens couvents à bon prix. A certaines familles le roi offre même des titres de propriété. Des Mennonites amish, des Mennonites du Palatinat s’installent volontiers sur ces fermes en Bavière. Des villages sont créés, ainsi que des assemblées avec des écoles et des lieux de culte. L’arrivée de familles mennonites en Bavière et vers le Sud est importante à ce moment. Quelques villages sont construits par exemple Wagenried, Stachusried, Maxweiler, Rottmannshart etc.

Le roi de Bavière a donc eu une influence décisive sur l’installation de Mennonites en bavière.